Le développement personnel, un chemin semé d’embuches


Société / mercredi, septembre 26th, 2018

Je débute cet article en précisant que la notion de « développement personnel » me dérange quelque peu car elle semble traiter d’une démarche égotique, égocentrée, et est parfois utilisé dans ce sens, quel dommage ! Pour moi chaque mot à un sens, et ce sens à son importance, celui-ci peut en avoir plusieurs, c’est pourquoi je préfère parler de « développement humaniste ». Le chemin vers le bien-être de soi, le bonheur et l’Amour, pour une meilleure relation à l’autre.

Nous traversons actuellement une période glaciaire affective qui nous pousse à regarder en nous-même, à explorer les profondeurs de notre âme, et c’est là que le développement personnel intervient.
Un courant de pensée en vogue qui a vu émerger de nombreux ouvrages, le sujet étant si vaste ! Pourtant, il n’a rien d’une tendance à proprement parlé puisqu’il s’agit d’une démarche profonde, intérieure, censée être entamée par tous, chaque Être s’étant incarné sur Terre pour faire grandir son Âme.
Basé sur les principes et valeurs de différentes cultures, principalement orientales, de différentes philosophies de vie, notamment bouddhiste, les méthodes de développement personnel visent à améliorer la connaissance de soi, révéler ses talents ou encore améliorer sa qualité de vie. Une vue d’ensemble qui fait rêver, presque fantasmer, la réalité est pourtant si complexe !

À moins de vivre en ascète sur une montagne himalayenne, les différentes situations auxquelles nous sommes confrontés au cours d’une vie, les différentes expériences qu’il nous est amené d’expérimenter, rendent la mise en pratique plus difficile.
De mon point de vue, c’est justement lorsque nous sommes confrontés à ces situations qu’il peut être néfaste de s’être penché tête baissée dans cette démarche, surtout lorsqu’on la prend trop à coeur et que nous en faisons une mauvaise interprétation.

blog happyangelblog happyangelblog happyangelblog happyangelblog happyangelblog happyangel

Je vais expliquer mes propos en prenant comme exemple mon parcours.
Je m’intéresse au développement personnel depuis plusieurs années maintenant et j’en ai lu plusieurs ouvrages. Je me suis alors mise en quête de DEVENIR  cette idéale que je m’étais imaginé afin d’atteindre un certain niveau de perfection. Seulement, étant loin d’être parfaite ( ça se saurait…! et mon conjoint ne dira pas le contraire :-)), dés que j’étais confrontée à une situation qui générait chez moi de la colère voir de l’agressivité, ou encore lorsque je ne parvenais pas, au cours d’une journée, à apprécier pleinement l’instant et restais d’humeur maussade, le processus de culpabilité se mettait alors en marche. Je m’en voulais énormément de ne pas parvenir à contrôler mes émotions, ce comportement qui me déplaisait au plus haut point, qui hantait mes pensées au quotidien et que je voulais changer à tout prix ! Je traversais alors une dure et longue période de mal-être.
Le problème était justement cette envie de contrôler mes émotions et le fait de me focaliser sur mes défauts… Je ne faisais alors qu’alimenter l’énergie de ce que je souhaitais changer, c’était un cercle infernal !

Une remise en question s’est alors imposée et la première étape a été de voir puis comprendre la racine du problème. Accepter de ne pas être parfaite, de ressentir des émotions parfois désagréables, de ne pas se lever du bon pied tous les matins,…
Et surtout j’ai commencé a focaliser mon attention sur les qualités que je souhaitais développer en moi, l’Amour et la gratitude que je voulais ressentir chaque seconde, pour ainsi les voir frapper à ma porte !

Alors mon parcours reste semé d’embuches, ce n’est pas un sans fautes, mais la grande différence est que j’ACCEPTE ce que je suis, j’apprends a aimer cette imperfection qui me caractérise et j’ai compris qu’il ne s’agit pas de DEVENIR mais simplement d’ÊTRE, ÊTRE la meilleure version de soi-même !  C’est alors un merveilleux chemin, et la bonne nouvelle et que nous avons toute la Vie pour le parcourir !

Je souhaite, en écrivant cet article, interpeler sur le fait qu’entreprendre ce cheminement peut être éprouvant et remuer la « boue » des eaux profondes de notre Être, mais que c’est de ces eaux boueuses que fleurit la magnifique fleur de lotus. Il faut donc garder en vue son objectif, la lumière, pour grandir et s’épanouir !

 » Votre développement intérieur est votre principale contribution au monde : chaque rayon de bonté, de beauté et de vérité que vous insufflez  dans votre vie, votre maison, votre famille,… s’ajoute à l’ensemble de l’humanité, du monde . »

2 réponses à « Le développement personnel, un chemin semé d’embuches »

  1. Tout à fait d’accord de plus nous sommes sûr de vivre avec nous même toute la vie donc il est bon de se connaître et de s’accepter c’est la seule façon de pouvoir aimer les autres 😜

    1. Merci pour ton commentaire ! Effectivement il est primordial de se connaître véritablement, découvrir son Être profond et ce n’est pas chose aisée… L’ACCEPTATION de soi est, quant à elle, une démarche plus accessible à tous mais une première étape tout aussi importante à franchir 🙂
      Je vais citer les paroles de Tom Rapsas qui dit:
      « Nous attendons souvent d’être dans le bon état d’esprit pour être gentils et bienveillants, de sorte que notre gentillesse et notre bienveillance ne se manifestent que lorsque nous sommes personnellement heureux ou contents. »
      Alors si tel est notre façon d’agir, le Développement Humaniste est la clé pour un monde en paix !
      Gratitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.